The Strike Essay

354 Words2 Pages
Chère La Journal ‘La Presse’, Depuis treize semaines la société Québécoise est secouée par des mouvements étudiants contre la hausse des frais de scolarité. Personnellement, je suis pour la hausse des frais de scolarité. Je pense cela pour plusieurs raisons : Les frais de scolarité sont déjà une des plus bas au Amérique du Nord, si on paie plus, nous allons recevoir une meilleure éducation, et les adultes qui paient des impôts ne peuvent pas toujours être ceux qui paient quand le gouvernement a besoin d’argent. Premièrement, je pense que les gens qui se plaignent de la hausse des frais scolarité sont égoïstes parce que le Québec possède l’une des moins chers d’éducation en Amérique du Nord. Juste en Ontario, un homme avait appelé pour dire qu’il payait 1800 $ de plus pour scolarité que nous payons au Québec, et que ce que les manifestants font à la belle ville de Montréal valait pas la peine. Deuxièmement, je crois qu’il est insensé de s’attendre à une éducation de haute qualité si on refuse de payer pour les matériaux nécessaires pour avoir cette qualité de l’éducation. Comment peuvent les gens s’attendre à avoir de bons enseignants, s’ils ne veulent pas payer ce qu’ils valent? Pour moi, il est logique : si vous voulez quelque chose de meilleure qualité, vous devez être prêt à payer pour cela. Troisièmement, et enfin, je pense qu’il est juste pour les étudiants à payer cette fois. Il ne peut pas toujours être des adultes qui paient des impôts à payer à chaque fois que le gouvernement a besoin d’argent. De toute façon, 75% des étudiants vivent chez eux et leurs parents les aide à payer les frais de scolarité. En conclusion, je pense qu’il est logique pour les frais de scolarité d’éventuellement l’avoir plus cher, surtout depuis que nous vivons dans un endroit où ils ne sont déjà pas cher comparativement au reste de l’Amérique du

More about The Strike Essay

Open Document